En quête d’inspiration pour chercher un nouveau pied à terre pendant les vacances ou par simple curiosité lors de vos pérégrinations sur le flux internet, voici un aperçu de quelques destinations pour tous les goûts et les aspirations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les raisons d’un tel choix

Une résidence secondaire est rarement pensée avec le même budget qu’une résidence principale. Plus pensée en termes de rentabilités et de confort alentours que pour des raisons pragmatiques, les principaux critères sont l’emplacement et la fiscalité.

 

La localisation géographique a son importance : ce n’est pas pour rien que les villes les plus attrayantes pour un tel choix se trouvent dans les régions ensoleillées du territoire. Très demandées, les régions PACA et Languedoc-Roussillon ont des prix qui vont du simple au double selon le choix final. L’attractivité de ces régions fait qu’un tel investissement en cas de revente ultérieure a de fortes chances de déboucher sur une plus-value.

 

… Et les déductions fiscales ! Bien sûr que vous y avez pensé. L’accès à la propriété procure ses avantages mais quelques inconvénients aussi. Pensez aux prélèvements automatiques et à la taxe foncière, taxe des ordures ménagères, frais d’entretien généraux et consommations en énergie et assurances liées au bien. Le choix de la région est donc prépondérant, car les frais générés par l’investissement ne sont pas les même si l’on choisit une région cotée ou non, une zone rurale ou urbaine.

 

Si vous avez en tête votre retraite pour choisir une résidence secondaire, l’aspect spéculatif n’est pas un paramètre à considérer. La jouissance plein du bien prime et les commodités sont une priorité sur le reste.

 

Quelques endroits

Ainsi, pour les amoureux du grand bleu, la ville de Narbonne près de la mer et de La Rochelle permettent d’acquérir un bien sur le littoral pour un pouvoir d’achat de 64 m2 (1 632 euros/m2) pour la première et 34 m2 (3106 eur/m2) pour la deuxième.

 

Dans le nord, la ville de Saint Malo en Bretagne compte un pouvoir d’achat de 37,7 m2 (le prix moyen du m2 est de 2 774 euros). Effectivement, les villes du Sud attirent plus pour un investissement qui sera profitable environ deux mois par ans : à choisir, la facilité d’un coin ensoleillé est une majorité. C’est pourquoi les rapports qualité/prix (et ensoleillement) donnent la palme aux villes de Sète, Agde, La Seyne-sur-Mer ou encore Ajaccio.

 

Le choix, qu’il soit une affaire de goût ou de rentabilité, doit aussi se faire au bon moment, car le marché de la résidence secondaire est plus impacté par des évolutions du marché que le reste. Le choix de la consommation des vacances contre la capitalisation patrimoniale dans une résidence, le souhait de diversifier les destinations … Autant de paramètres qui peuvent, pourquoi pas, repousser les frontières.

 

Bonus pour les lauréats à l’étranger :

 

●     Melbourne (Australie) ;

●     Vienne (Autriche) ;

●     Vancouver (Canada) ;

●     Toronto (Canada) ;

●     Adélaïde (Australie) ;

●     Calgary (Canada) ;

●     Perth (Australie) ;

●     Auckland (Nouvelle-Zélande) ;

●     Helsinki (Finlande) ;

●     Hambourg (Allemagne).